exemple de chaleur latente

On peut l`utiliser pour refroidir les choses. La quantité de chaleur absorbée par l`eau pendant son changement de phase de liquide à gazeux sans augmentation de sa température est appelée comme la chaleur latente de vaporisation. La chaleur latente spécifique (L) est définie comme la quantité d`énergie thermique (chaleur, Q) qui est absorbée ou libérée lorsqu`un corps subit un processus à température constante. Deux formes courantes de chaleur latente sont la chaleur latente de fusion (fusion) et la chaleur latente de vaporisation (ébullition). La chaleur latente est l`énergie libérée ou absorbée par un corps au cours d`un processus à température constante, par exemple un changement de phase de l`eau du liquide au gaz. La chaleur sensible “est” détectée “ou ressentie dans un processus comme un changement dans la température du corps. Au fur et à mesure que la température augmente, ces mouvements deviennent de plus en plus violents jusqu`à ce que, au point de fusion, les forces attrayantes ne suffisent plus à maintenir la stabilité du réseau cristallin. Notez les valeurs extrêmement élevées pour l`ammoniac et l`eau par rapport à celle des molécules non polaires. La chaleur latente est normalement exprimée comme la quantité de chaleur (en unités de joules ou de calories) par mole ou masse unitaire de la substance qui subit un changement d`État. La chaleur de fusion pour l`eau à 0 ° c est d`environ 334 joules (79. Elle est notée par le symbole «l» et son unité de mesure est J/kg. Le terme a été introduit autour de 1762 par le chimiste britannique Joseph Black. Communément cités et tabulées dans la littérature sont la chaleur latente spécifique de la fusion et la chaleur latente spécifique de la vaporisation pour de nombreuses substances.

Il est dérivé du latin latere (pour se cacher). James Prescott Joule a caractérisé l`énergie latente comme l`énergie de l`interaction dans une configuration donnée de particules, i. Le processus de dissolution d`une substance dans un autre implique souvent la chaleur; Si le processus de solution est un changement strictement physique, la chaleur est une chaleur latente. Le physicien anglais James Prescott Joule décrit la chaleur latente comme une forme d`énergie potentielle. La chaleur latente peut être comprise comme l`énergie thermique sous forme cachée qui est fournie ou extraite pour changer l`état d`une substance sans changer sa température. À mesure que la température augmente encore, un deuxième point de transition (le point d`ébullition) est atteint lorsque l`ordre à longue portée devient instable par rapport aux mouvements largement indépendants des particules dans le volume beaucoup plus grand occupé par une vapeur ou un gaz. Il est généralement associé à une température, et la température est définie en fonction du mouvement des molécules. Contrairement à la chaleur latente, la chaleur sensible est un transfert de chaleur qui se traduit par un changement de température dans un corps. Le mot anglais latent vient du latin latēns, signifiant couché caché.

Et cette énergie nécessaire pour briser ces interactions est appelée latente parce que cela signifie qu`elle est intrinsèquement une partie des différentes dispositions des molécules. Avec la chaleur latente, parce qu`il y a une grande quantité d`énergie se déplaçant autour à une seule température, nous pouvons l`utiliser dans un grand nombre de façons. Les tableaux sont compilés pour la chaleur latente de fusion et la chaleur latente de vaporisation. De même, alors que la glace fond, elle reste à 0 ° c (32 ° f), et l`eau liquide qui est formée avec la chaleur latente de fusion est également à 0 ° c. Les types les plus courants de processus à température constante sont les changements de phase, tels que la fonte, le gel, la vaporisation ou la condensation. La chaleur elle-même est l`énergie du mouvement des molécules. Alors que la chaleur latente de fusion et de vaporisation sont utilisés dans la physique et la chimie, les météorologues considèrent également la chaleur sensible. La chaleur latente spécifique est une propriété intensive de la matière.

Dans cette activité, les élèves observent une démonstration de l`enseignant, et les résultats permettront une estimation de la chaleur latente de vaporisation de l`eau à faire. Le flux thermique latent a été couramment mesuré avec la technique du ratio de Bowen, ou plus récemment depuis le milieu des années 1900 par la méthode de jonathan Beaver. Chaleur latente, énergie absorbée ou libérée par une substance lors d`un changement de son état physique (phase) qui se produit sans changer sa température. Encore une fois, la chaleur additionnelle (la chaleur latente de vaporisation) doit être ajoutée pour briser l`ordre à longue portée du liquide et pour accomplir la transition à l`état gazeux largement désordonné.